... Elm Orme ...

23 octobre 2015

Des nouvelles + donne médicaments

6 mois de silence ici,

j'ai eu du mal à me reconnecter car je ne me souvenais plus de mes identifiants, je devais, depuis cet été, mettre l'annonce d'une copinaute qui donnait des médicaments, je m'excuse pour ce si long retard, si ça intéresse quelqu'un et si vous voulez relayer l'info car je ne sais même pas si quelqu'un passe encore par là...

- 1 boîte d’ovitrelle (01/2016)
- 6 boîtes de menopur (de 5 flacons de poudre et 5 ampoules de solvant (à reconstituer) expire 03/2016
- 1 boîte de gonadotrophine Chronique endos 1500 UI/1 ml (poudre et solvant pour solution injectable) : expire 07/2016
-  3 boîtes de 7 doses de Décapeptil 0,1 mg (poudre et solvant pour solution injectable) : expire 04/2016
- Orgalutran : 2 boîtes d’1 seringue pré-remplie 0,25 mg/0,5 mL : expire 07/2016
- 1 boîte de 10 seringues à usage unique
- Progestérone (3 boîtes 02/2016) ou utrogestan : 5 boîtes expire 01/2017
- valium 1 % en solution buvable : 2 boîtes expire en 2016 et 2017
La gastro a frappé ici et on me vomit dessus presque 24h/24 à eux trois depuis mardi ...
J'ai repris le travail il y a deux mois croyant naïvement que j'aurai plus de temps pour moi mais les réunions, le travail ramené à la maison, les petits souvent malades prennent le temps que j'aurai dû avoir de libre.

Frustration. Frustration de voir que peu de choses ont changé. Frustration des enfants qui voudraient qu'on leur consacre plus de temps individuellement. Cette sensation (plus qu'une sensation, c'est une réalité) d'être constamment débordée.

Personne dans notre entourage ne se propose spontanément pour garder les plus petits, même un seulement. De temps en temps, quand je ne peux pas faire autrement, je lance un sos comme cette semaine. Personne ne pourra dire que j'abuse, j'endure en silence. Tout notre entourage voit bien qu'on n'a plus de vie mais je pense que pour eux c'est chacun sa croix...

Je me fais passer toujours en dernier parce que je n'ai pas le choix tout simplement.
J'ai pourtant cette sensation d'être une mère indigne. La grande  préfère aller chez ses grands-parents car on s'occupe plus d'elle là bas, elle est de plus en plus capricieuse et me reproche plein de choses du haut de ses 4 ans (pas assez d'attention, pas assez de câlins...). Ce n'est pas faute d'avoir envie de faire plein de choses avec elle.
Les plus petits sont toujours accrochés à mes jupes implorant eux aussi des câlins. Ils se frappent,se repoussent et se malmènent pour avoir le privilège d'ếtre dans mes bras. J'aimerai aussi passer un moment priviligié avec chacun d'eux, j'ai cette impression de ne pas les connaître et de ne rien faire pour les épanouir.
Je leur donne pourtant tout mon temps, jour et nuit (encore bien mouvementées).
Désolée pour ce billet décousu et mal écrit, ça reflète bien ce que je suis en ce moment.

 

Posté par elm orme à 12:08 - Commentaires [6] - Permalien [#]

30 avril 2015

Incompréhension, épuisement

Pour vous remettre dans le contexte, hier était une journée qui ressemblait à ça:

munch_TheScream

Et ce cri je l'ai poussé, et je suis sûrement passée pour une folle auprès des voisins. Cri de lassitude, d'épuisement de ces 402 nuits sans dormir, de ces 402 journées sans plus de 2h consécutives pour soi pour le rangement surtout dans l'indifférence presque totale de notre entourage.

Alors non, avoir 3 enfants en bas âge dont des jumeaux, ce n'est pas toujours le paradis, même si on les aime, qu'on s'émerveille de leurs progrès, qu'on les attendait tellement.

Et puis j'ai été en colère contre une amie, une amie qui souhaitait passer à la maison à 18:30 avec sa fille pour nous déposer un sac de jouets pour S. (l'intention était sympa je vous l'accorde) Elles passeraient juste, sans rester. Sauf que je ne laisse jamais les gens à la porte, et qu'elles seraient entrées boire un verre etc etc

Alors après réflexion, je lui ai envoyé un message en lui expliquant que j'étais un peu à cran, que j'étais debout depuis 5h du mat', que je ne m'étais pas arrêtée et que 18:30 était un moment de rush pour moi car je suis seule à la maison, que les petits se couchaient à 19:15 et que ce serait mieux qu'elles passent une autre fois. Je finissais mon message en m'excusant bien entendu.

Et là, elle m'envoie: "C.sera déçue. Bye"

Plus froid que ça tu meurs, et je lui en ai voulu de ne pas se mettre à ma place. Et je lui ai répondu que j'étais désolée, que personne n'avait l'air de se rendre compte de mon quotidien et que c'était encore plus dur quand l'entourage nous culpabilisait. Elle m'a renvoyé un message plus radouci. j'aurai aimé qu'elle me dise  "je comprends"

Mon homme me dit de lâcher du lest sur certaines choses mais sur quoi? Si je ne profitais pas de leur temps de sieste pour ranger, faire des machines, nettoyer et tout le reste... la maison serait dans un bordel innommable et je serai toujours en pyjama à 18h du soir, sans parler des 3 loustics.

Posté par elm orme à 14:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 mars 2015

1 an

1 an!

1 an comme une seule et interminable journée ... on n'a pas vu les mois passer la tête dans les couches ...

La PMA, la grossesse, les souvenirs s'effacent. Et refont surface de façon inopinée comme l'autre jour. Je demandais à mon homme de ne pas tarder car j'avais mal au ventre. Il s'est fait du souci pensant l'espace d'une seconde qu'on était à l'époque où j'étais enceinte

Des jumeaux, des caractères opposés.

BB1. l'aîné, toujours gentil, tranquille, se fait voler les jouets et la sucette par BB2. On l'appelle "Petit pimousse" avec S. car il est tout "riquiqui" par rapport à son frère. Il est en bas des courbes alors que son frère lui l'explose. Petit pimousse n'est pas très câlin, est-ce parce que son père s'est plus occupé de lui tout bébé me laissant BB2. plus difficile à vivre?

BB2. Sous ses airs de grosse brute tortionnaire se cache un petit bonhomme hyper sensible à la larme facile. M'enlace souvent de ses bras autour du cou, ce qui me fait fondre. Il appelle souvent son frère de la main, je trouve ça trop craquant.

La présence de l'un apaise l'autre. Les soirs de crise, je les laisse un peu ensemble dans le même lit, les larmes se trasforment vite en vol de sucettes et rigolades.

Ils commencent un peu à jouer ensemble, BB2. fait les 400 coups et Petit pimousse. le suit à la trace et rigole quand j'engueule son frère.

S. dans tout ça est une jolie petite fille qui fait parfois des bêtises. Elle a eu un super bilan psychomoteur et une fiche d'évaluation parfaite. Elle a une mémoire d'éléphant,commence à me raconter ses souvenirs de crèche, comment était ses draps, comment elle vivait le fait d'être là-bas... L'autre jour elle m'a sciée. Je lui avais donné des cartes fidélité de magasin/restos pour qu'elle s'amuse. On était en voiture dans la ville voisine, et elle me dit "Si tu as besoin de la carte avec le poisson, tu me le dis, je te la rends". Je ne comprenais pas, alors elle m'explique: "oui, celle du magasin qu'on vient de voir". C'était le resto de suhis, elle avait reconnu le logo! Elle sait être super chiante et capricieuse parfois aussi.

J'essaierai de vous mettre quelques photos des gâteaux et de la déco, on fête leur anniversaire ce WE.

 

 

Posté par elm orme à 14:09 - Commentaires [5] - Permalien [#]
26 janvier 2015

Nouvelle TISF

Vendredi était un jour que j'attendais avec impatience et un peu d'appréhension, une nouvelle TISF débarquait à la maison.

J'avais décidé de rester pour faire du rangement à l'étage car je n'ai jamais le temps de rien et tout s'accumule.

Avant même son arrivée, je savais que j'allais être déçue. L'ancienne avait mis la barre trop haut, elle était top et elle aimait les enfants.

J'ai rencontré son opposé.

La TISF venait 3h, je lui avais demandé de les promener un peu, de leur donner à manger et de leur donner le bain.

Au final, je me suis retrouvée en train de faire ce que je fais tous les jours:

- je l'ai aidée à leur mettre la veste, les chausser, les descendre, les mettre dans la poussette (et la même chose quand elle est rentrée). J'aurai aimé qu'elle me disait "Laissez, je me débrouille" (après tout c'est ce que je fais moi même tout le temps seule)

- En allant à la SDB pour le bain, elle m'a demandé si je changeais l'eau entre les 2 (??! non en fait j'aime bien leur prendre un bain froid avec de l'eau usée)

Je suis allée chercher ma fille à l'école.

Quand on est rentrées. Pas un bruit. Elle prenait le bain au 2° en silence. Ca m'a choquée qu'elle le fasse ainsi machinalement, sans parler à l'enfant.

Aucun des 2 n'avait mangé et je me suis retrouvée à le faire à sa place avec l'aide de ma fille pendant qu'elle vidait la baignoire.

Quand elle nous a rejoint, elle a trouvé ça mignon que ma fille m'aide.

Quand elle est partie à 17h, sans même un regard pour mes gosses sauf pour la grande (elle pense peut-être que les petits qui ne parlent pas sont des plantes vertes) je suis allée à la SDB pour un change. La baignoire n'était pas rincée, pas rangée. Il y avait de l'eau par terre.

Le drap housse du matelas était recouvert d'une serviette pour protéger du caca et pipi qui se trouvait en dessous! Ca lui coûtait quoi de me demander où était le rechange?

Finalement, occupée à ce que je fais d'habitude, je n'ai rien pu faire de ce que j'avais prévu, sans compter le fait d'avoir dû passer après elle pour nettoyer.

Mon homme, en rentrant (j'avais tout laissé tel quel pour lui montrer) était remonté.

Il a appelé ce matin l'Association pour leur dire qu'on ne voulait plus qu'elle revienne.

Des fois, je me demande si on n'est pas trop exigeants, si on n'aurait pas dû lui laisser une seconde chance et en même temps, j'avais l'impression qu'elle ne saurait pas s'en occuper comme je le voulais et que je n'aurai pas confiance.

Alors voilà, je crois bien que je vais me retrouver sans aucune aide finalement, la dame qui venait avant est déjà prise et apparemment personne d'autre n'est disponible.

Posté par elm orme à 14:18 - Commentaires [7] - Permalien [#]
23 janvier 2015

Si à 3 ans t'as pas une robe, t'as râté ta vie

J'avais pris rdv avec la maîtresse il y a 3 mois peut-être parce que S. ne voulait pas aller à l'école le matin et se plaignait de maux de ventre, envie de vomir ... pour essayer d'y échapper.

S me parle souvent de ses pseudos pestes de copines qui lui disent plein de gentillesses en tous genres:

"T'es plus ma copine"

"Je t'inviterai pas à mon anniversaire"

"Tu pues" (sympa la pauvre)

Elle me racontait ça avec tristesse mais je pensais que c'était des histoires de gamins.

C'était sans compter les coups ces deux derniers jours qui sont venus s'ajouter à cela (coup de poings, de bâton près de l'oeil), les vêtements déchirés par l'une de ses fameuses amies.

Hier je rencontre la mère d'une petite fille de la classe devant l'école, une mère que je connais à peine qui me dit qu'elle n'a pu s'empêcher d'intervenir l'autre matin dans la classe face à une énième méchanceté de ces deux gamines. Ma fille lui faisant trop de peine. Et à ce moment là, j'en ai ressenti une immense aussi, peut-être parce que je n'ai pas su écouter et prendre en compte ce qu'elle me confiait.

Depuis quelques matins, elle ne voulait plus qu'on l'habille en jean.

"L. dit que je m'habille toujours pareil" (ma fille a une garde robe bien fournie et jolie de marque enfantines)

"L me dit que je mets pas de robe" (purée il fait moins 15)

Mais ce matin, j'ai cédé, je voulais lui mettre une robe pull et elle est partie avec sa robe noire du jour de l'an. C'était celle qu'elle voulait et pour une fois je l'ai laissée choisir.

Je ne voulais pas qu'elle soit encore sujet de moqueries avec ses deux pestes de copines.

J'ai demandé à mon homme de s'entretenir avec la maîtresse.

Je suis surprise qu'elle ne se soit rendue compte de rien.

Etant enseignante moi même (pas de Maternelle certes), je ne fais jamais semblant de ne pas entendre quand des élèves se font des réflexions ou se moquent de leur camarade.

Et comme par hasard, ce matin en classe, dès que l'une des deux gamines est arrivée, la première chose qu'elle a dit à ma fille est "T'as vu ma robe?".

Mais l'école c'est quoi? Un défilé de mode? Je croyais qu'on y allait pour apprendre?!

Je me demande ce qu'il va se passer en CP? Ma fille sera t-elle rejetée si elle ne porte pas les marques à la mode?

Posté par elm orme à 15:35 - Commentaires [12] - Permalien [#]

19 janvier 2015

Remise en question du congé parental

La semaine dernière fut difficile, je me suis sentie épuisée, à bout physiquement et moralement. Vraiment un gros craquage, un burn out dont je ne voyais pas la fin.

J'ai rappelé l'ADMR pour obtenir à nouveau une travailleuse familiale 3h/semaine pour prendre le relais et me permettre de souffler.

Mon quotidien n'est que changes, biberons, repas à la cuillère et levers la nuit (pour des biberons, pour S.qui vomit -elle ne fait que vomir cette petite - /a une otite ...)

Sans repos, sans guère plus que quelques minutes pour soi chaque jour,

Comme l'a constaté mon homme,à 8h ça va, je suis encore de bonne humeur, à 12h30 on sent le vent tourner et le soir à 18h30 quand il arrive, je n'en peux plus, à 20h30 il n'y a plus personne, je ne veux plus rien savoir et je reprends à nouveau la relève à 1h du matin.

A cela s'ajoute un ras le bol de ce congé payé une misère.

Alors voilà, j'ai décidé que mon congé se terminerait le 1er septembre, pour la nouvelle rentrée scolaire.

Les petits ont une place assurée en crèche car j'avais prévu le coup,ils étaient inscrits bien avant qu'on sache comment on les appelerait!

Et surtout, la crèche c'est enrichissant, ils apprennent à devenir autonomes et ils font plein d'activités. Et le personnel est super. Donc je me dis que même pour eux ce sera mieux d'être là bas plustôt que d'avoir une mère qui n'a le temps de rien et qui ne leur fait rien faire.

J'avais acheté plein de livres d'activités que je n'ai même pas le temps d'ouvrir, pas le temps de préparer quoi que ce soit.

Je n'ai pas spécialement envie de faire 3h de route/jour en reprenant le boulot mais je me dis que j'aurai davantage de temps pour moi,que je pourrai leur offrir davantage de choses. Mes conditions de travail ne sont pas toujours optimales, ça dépend des endroits, années, des établissements. On verra bien. De toute façon, il faut bien reprendre un jour...

 

 

Posté par elm orme à 16:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 janvier 2015

Par où commencer?

Le couple

On se supporte ou pas mutuellement. Il a des côtés qui m'énervent mais on a quand même toujours des moments de rires journaliers (enfin pas ces derniers jours mea culpa). On nous a offert à noël une wonderbox pour une nuit quelque part avec garde intégrée. J'ai vécu ça comme un cadeau empoisonné. Je ne suis pas fan du concept, devoir se taper 5h de route pour une nuit (donc en rajouter une 2° pour éviter la fatigue) et se sentir obligés de partir bof. Pour l'instant aucune envie, si ce n'est de repartir seule avec S mais là où j'ai envie pas à tel endroit dans tel hôtel. Bref je fais mon ingrate et ma difficile. Je sais.

Les enfants

Patience mise à rude épreuve, j'en peux plus de ne faire que ça! Ça et des tâches ménagères. J'ai dit à mon homme qu'il avait de la chance de rester toute la journée assis sur une chaise! Il me dit "c'est le monde à l'envers" mais se rend il compte de ce que fait une femme à la maison?

S.a donné la varicelle en cadeau de noël à ses petits frères, comme mon homme ne l'a pas eue (dixit ma BM qui a une mémoire de poisson), je m'occupe du traitement pleinement et je n'en peux plus. Mémoire de poisson car à l'écouter ses enfants n'ont eu aucune maladie infantile et donc depuis des années j'entends clamer haut et fort qu'ils n'ont eu ni varicelle, ni oreillons etc. Sa fille qui croyait dur comme fer qu'elle non plus n'avait jamais eu la varicelle a été bien surprise que le test de recherches d'anticorps soit positif! Ma BM me gonfle un peu parfois.

Lectures

Je cherche des titres à lire (quand je n'en sais rien) sur la gémellité. J'aurais aimé lire celui de Fabrice Bak, L'Education des Jumeaux et des Multiples de 3 à 18 ans mais il n'est plus disponible nulle part, sauf sur la fnac.com où un revendeur veut bien le céder pour 129€ ah ah ah!

Si vous en avez lus qui vous ont été utiles, je veux bien les références. Merci par avance.

Quant à moi

Grosse fatigue physique mais surtout morale en ce moment, limite déprime depuis quelques jours. Je ne sais pas si c'est le contre coup de 3 demi comprimés de lexomyl qui traînaient dans un tiroir depuis je ne sais quand et que j'ai pris pour éviter de cogiter et m'endormir ou si c'est une réelle déprime qui s'installe.

J'ai donc décidé de rappeler la TISF qui me gonflait un peu par ses initiatives ménagères mais qui s'occupait super bien des gosses afin qu'elle revienne un après-midi par semaine. Avoir le temps de souffler, me retrouver, répondre aux mails des gens que j'aime, passer du temps avec mes amies, m'occuper de moi. Ca sonne un peu beaucoup comme un discours égoiste mais je deviens invivable et c'est ma voie de salut ... Je m'énerve pour un rien, et je regrette tout aussitôt.

Alors voilà, 2015 commence, pffff, même l'actualité, est déprimante, inquiétante.

Ce WE, café entre copines et resto prévu avec une amie d'enfance.J'aimerai bien aller voir Wild également mais faut pas pousser quand même! Bon de toute façon, en mettant le lien, je viens de me rendre compte qu'il ne sortait que le 14. Ce sera ma ou notre sortie de la semaine prochaine. Wild, Into the wild, un air de déjà vu mais bon ...

La tante de mon homme m'a croisée mercredi matin, seule, chose inhabituelle  (ma soeur a eu pitié de moi et de ma garde robe et a accepté de me garder les enfants pour que je puisse faire les soldes), elle m'a dit "je suis surprise de te voir en ville" et moi j'ai compris "en vie".

Sur ce, je vous laisse, ma vie passionnante, qui a profité de ce moment de sieste prolongée dû sans doute à la varicelle, me dit qu'il faut que j'aille mettre ma machine au sèche linge.

Je mesure ma chance d'être maman et j'espère ne blesser personne avec ce billet.

 

Posté par elm orme à 16:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
31 décembre 2014

octobre 2010-décembre 2014

Plus de 4 ans sur la blogosphère, un premier blog qui se clôtura avec S. et ce deuxième qui se clôturera sans doute bientôt aussi.

Plutôt triste et fatiguée ces temps-ci.

La PMA ou les enfants auront certainement raison de notre couple.

Je ne supporte plus mon homme, je ne supporte plus sa façon de s'occuper (ou pas justement) des enfants, sa façon de les considérer (comme des boulets voleurs de temps, de son temps), son besoin régulier de se faire passer en premier.

Je ne vois plus que ses défauts.

Je suis fatiguée d'être sur tous les fronts, d'être la première réveillée pour la journée à 5h45  tous les matins alors qu'il est en vacances, celle qui continue à donner des biberons la nuit quand ils en veulent car BB2 n'a pas une courbe de poids et de taille très haute), à aller voir ma fille quand elle geint (elle a la varicelle) ou a peur la nuit.

Hier j'avais rdv avec ma nouvelle endocrino, je suis en hypotension, elle m'a dit de me reposer, de me faire aider par mon homme, et là je me suis dit "mais elle plane". C'est à peine si je m'asseois 10 minutes consécutives dans la journée...

Bref des fois, souvent en ce moment, j'aimerai que mon boulet à moi, se trouve un appart et nous laisse seuls.

Au moins, je saurai que je ne peux compter que sur moi-même et que je n'attends plus rien de lui.

Bien sûr l'usure du couple y est aussi pour quelque chose, peut-être aussi le fait de n'avoir plus de temps pour nous.

Je ne sais pas ce que 2015 apportera, nous verrons bien.

En tous cas, joyeuse fin d'année à toutes celles qui passeront par là, qu'elle vous apporte bonheur et bébés.

Adieu 2014, adieu PMA.

 

 

Posté par elm orme à 10:31 - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 décembre 2014

Liebster Award

Merci Eve d'avoir pensé à moi. Je reviendrai plus tard sur les 11 anecdotes, en attendant, les réponses aux questions!

1-JE VIENS MANGER CHEZ TOI SAMEDI TU PREVOIS QUOI ?

En ce moment vu le manque de temps et le temps pourri, ce serait plutôt raclette et dessert (et apéro maison). Mais comme ce serait la première fois qu'on se verrait je pense que je ferai quelque chose comme des verrines guacamole crevettes, fromage frais saumon, de la lotte safranée avec pommes de terre et en dessert une verrine à la pistache et au marsala (ou un tiramisù si j'ai du temps). Par contre si tu n'aimes pas le poisson ben je chercherai autre chose ... (L'invitation tient pour de vrai si un jour tu passes par chez moi!)

2-QUEL EST LE METIER QUE TU NE POURRAIS PAS FAIRE ?

Tout ce qui touche à la santé (ou à la mort) !

3- CITE MOI LES 3 PRIORITES DE TA VIE ?

La famille

Le bonheur

Les amis


4-C 'ETAIT QUAND LA DERNIERE FOIS QUE TU AS FAIS UNE SURPRISE A TON 
AMOUREUX?C'ETAIT QUOI ?

Ca fait tellement longtemps que je ne m'en souviens pas! Je crois que j'ai arrêté de lui en faire très vite car ça n'allait que dans un sens et ça m'a vite saoûlée. Depuis je vis dans la frustration et j'ai moi même perdu ce grain de folie qui pouvait me faire penser qu'un aller retour en voiture Marseille-Naples pour le WE était faisable et que je devrais le faire plus souvent!

5-COMMENT TE VOIS TU DANS 20 ANS ?

Vieille!

6- EST CE QUE TU LAISSES COULER L EAU DU ROBINET QUAND TU BROSSES TES DENTS?

Non, réflexe que j'ai gardé de ma période écolo où je faisais même du tri sélectif.


7- TA MAISON IDEALE EST COMMENT?

Une grande maison à étage avec un immense jardin, un coin ombragé pour y mettre une table et des chaises blanches en fer forgé et surtout une piscine!

8- QUELQUE CHOSE TE FASCINE?

Les autres cultures.

9-SI DANS UNE PROCHAINE VIE ON TE DONNE  LE CHOIX DU LIEU
DANS QUEL PAYS  SOUHAITERAIS TU NAITRES?

En Italie, là où sont nés mes parents. On ne me considère ni italienne ni française. J'ai eu la nationalité italienne la première année de ma vie, mes parents ont décidé de prendre la nationalité française à ce moment là.

10- ES TU COLERIQUE?

Oui, ça fait partie de mon caractère.

11- AVEC QUELLE PERSONNE QUI N EST PLUS DE CE MONDE SOUHAITERAIS TU AVOIR UNE CONVERSATION?

Ma meilleure amie qui est morte il y a 13 ans. J'ai souvent ces conversations en rêve et je lui demande pourquoi elle est si distante avec moi, pourquoi elle ne répond plus au téléphone, pourquoi elle a disparu de ma vie et ne me donne plus de nouvelles...

 

 

Posté par elm orme à 08:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 novembre 2014

Plus le temps

Plus trop le temps de bloguer en ce moment.

Les petits ont eu 8 mois déjà!

On déserte la maison tous les après-midi car c'est apparemment infernal pour BB3 de rester comme un con assis sur son transat ou dans le parc. Il faut sortir, rencontrer des gens pour pouvoir faire des sourires, prendre l'air et s'endormir ...

BB2 quant à lui est un bébé tranquille, facile à vivre et qui ne se plaint jamais. Tellement jamais que l'autre jour l'heure de son biberon était bien dépassée! Quand je m'en suis rendue compte et qu'il a enfin eu le biberon dans sa bouche,il s'est mis à pleurer d'émotion. Il attendait sans se plaindre que je veuille bien le nourrir. J'ai trouvé ça horrible.

Les journées passent ainsi dédiées 24/24H aux enfants, aux tâches ménagères ...

Plus le temps de rien et surtout pas pour soi.

Le soir je m'écroule de fatigue vers 21h30.

Encore un ou deux biberons à donner la nuit.

Des bruits, des pleurs d'autres bébés sur notre babyphone alors que les nôtres dorment paisiblement. Un peu flippant les premières fois quand on monte les voir pour rien ou qu'on entend une petite fille qui pleure ou la voix d'un homme, déconcertant car on n'a jamais eu ce problème auparavant avec ce babyphone qui était censé être sans parasites.

J'essaie de voir quels sont les bébés qu'on pourrait entendre. On essaie de faire attention à ce qu'on dit et ne pas parler des voisins!

Quant à la miss, j'ai demandé un rdv avec son instit car elle se plaint tous les jours d'avoir mal quelque part (mal au ventre et envie de vomir son ses prétextes préférés) pour rester à la maison. L'autre jour on est même allées aux urgences en pleine nuit car elle avait un mal d'oreille épouvantable. A entendre ses pleurs et cris ça avait l'air insoutenable!

Arrivées aux Urgences, mademoiselle était toute contente (à 1h30 du mat!) et j'ai compris qu'elle s'était bien foutue de nous. Mais trop tard pour repartir. L'urgentiste lui a trouvé l'oreille "un peu rouge" mais pas d'otite. En clair il a été sympa, elle n'avait rien mais il ne l'a pas dit. Je me suis excusée.

Donc ça plus Maurice, plus le fait qu'elle me dise qu'elle n'a plus de copines font que je me pose des questions!

On a un peu discuté avec son maître ce matin, elle est apparemment déjà "une élève" , elle a bien compris le fonctionnement de l'école, lève la main pour parler et pose des question pertinentes.

Un peu soulagée de ce côté. Elle aime l'école malgré les excuses qu'elle nous sert pour ne pas y aller...

Et moi j'ai cette sensation étrange de n'être plus qu'une mère, une mère qui ne bosse pas et dont les gens doivent penser que je ne fais rien d'autre de ma vie que de m'occuper de mon "convoi exceptionnel".

Des fois je rêve de ma vie entre parenthèse, de mon salaire entre parenthèse, de tout ce que je pourrai faire avec ...

 

Posté par elm orme à 13:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]